Colloque international de jeunes chercheurs — Les Grecs face à l’imperium Romanum

LES GRECS FACE À L’IMPERIUM ROMANUM

Résilience, participation et adhésion des communautés grecques à la construction d’un empire(IIe s. av. – Ier s. de n.è.)

Nanterre, les 6 et 7 juin 2019

Bâtiment Max Weber  — Salle de séminaire n°2

PROGRAMME

Jeudi 6 juin 2019

9h Accueil des participants

9h30 Introduction

Olga BOUBOUNELLE (Université Paris Nanterre) & Paul ERNST (ArScAn, UMR 7041)

9h45 Conférence inaugurale
Jean-Louis FERRARY (membre de l’Institut)

TRAJECTOIRES INDIVIDUELLES DANS UN EMPIRE EN CONSTRUCTION Présidence : Jean-Louis FERRARY (membre de l’Institut) & Paul ERNST

10h30 Auguste et l’entourage grec d’Antoine. Un impossible transfert d’allégeance ? Clément BADY (Université Paris Nanterre)

11h Tyrannoi et philosophoi. Les « Grecs » de Cilicie face à l’empire romain à la lumière de Strabon (Géogr. XIV, 5,1-29)
Roberta SCHIAVO (Sorbonne-Université)

11h30 Adhésion et contre-pouvoir rhétoriques chez Dion Chrysostome – Le sophiste et l’empire dans le troisième discours Sur la royauté
Vincent CINOTTI (Université de Bourgogne)

12h Discussion

12h30 Déjeuner

ÉLABORATION DE L’EMPIRE ET RECOMPOSITIONS SOCIALES AU SEIN DES CITÉS

Présidence : Frédéric HURLET (Université Paris Nanterre) & Clément BADY

14h Citizenship and Civic Agency in Roman Asia MinorAitor BLANCO PÉREZ (Université de Navarre)

14h30 The function and form of civic honours in western Asia Minor from the late Hellenistic period to early empire (2nd BCE to 1st CE) : from exemplarity to memory ?
Marcus CHIN (Université d’Oxford)

15h Discussion

15h30 Pause

16h Les communautés de Romains sont-elles solubles dans la cité ? Cités égéennes, Rhomaioi et pouvoir impérial entre le IIe s. av. et le Ier s. de n.è.
Alexandre VLAMOS (Université Paris Nanterre)

16h30 D’une élite à une autre ? L’impact de la conquête romaine et de la provincialisation sur les hiérarchies sociales en Macédoine, entre résilience et renouvellement
Olga BOUBOUNELLE (Université Paris Nanterre – Université de Fribourg)

17h Discussion

17h30 Fin de la journée

PROGRAMMEVendredi 7 juin 2019

8h45 Accueil
CHOIX ET STRATÉGIES DES COMMUNAUTÉS GRECQUES FACE AU NOUVEL EMPIRE

Présidence : Anna HELLER (Université de Tours) & Elsa PÉRAULT

9h Χρῆσθαι τοῖς αὐτοῖς νομίσμασι : Coins, the Achaean League and Rome’s Economic Policy during the Third Macedonian War
David WEIDGENANNT (Université de Francfort)

9h30 César ou Pompée ? Les Grecs face à l’imperium Romanum en temps de guerre civile (49- 48 av. J.-C.)

François PORTE (Université de Rouen)

10h Discussion

10h20 Pause
10h30 The Cities of Western Asia Minor and Rome : Local Agency in the Construction of Empire

Bradley JORDAN (Université d’Oxford)

11h Les Grecs et l’empereur romain : Néron et « faux Néron » en Achaïe et en Asie Mathias NICOLLEAU (Université Paris Nanterre)

11h30 Discussion 12h Déjeuner

Présidence : Gabrielle FRIJA (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) & Alexandre VLAMOS

13h30 « Agrippa à la gérousie de Danaos et d’Hypermestre d’Argos, salut ! ». La société argienne entre passé héroïque et modernité romaine sous l’imperium Romanum
Clémence WEBER-PALLEZ (École française d’Athènes)

14h Faire place nette à Tarse : mémoire civique des Guerres civiles (44-30 a. C.)Elsa PÉRAULT (Université de Tours)

14h30 Discussion 14h50 Pause

15h Conclusions
Christel MÜLLER (Université Paris Nanterre)

15h30 Fin de la journée

Programme colloque imperium Romanum

Appel à contributions : « L’étrange »

Premier Atelier Doctoral de la MSH – AJCN 395

La MAE organise les 25, 26 et 27 septembre 2019 son premier « Atelier doctoral », co-organisé cette année avec l’Association des Jeunes Chercheurs de Nanterre, l’AJCN 395, et ouvert à l’ensemble des doctorant.e.s des ED 395, 112, 113 et 141 qui sont liées à la MAE actuelle et à la future MSH Mondes, à partir du 1er janvier 2020.

Toute recherche est une rencontre avec l’étrange et celui-ci se rencontre un peu partout pour qui sait voir, car comme le disait Villiers de l’Isle Adam : « Celui qui ne voit rien d’étrange n’a jamais vu un homard en face ». C’est que l’étrange naît toujours de la relation qu’un sujet entretient ou construit avec un objet qui résiste à être appréhendé par les représentations habituelles de l’esprit. À ce titre, les recherches en sciences humaines et sociales prennent souvent la forme d’une joute avec l’étrange qu’il s’agit tantôt de reconnaître, tantôt d’intégrer à la pensée, tantôt de réduire pour se l’approprier. C’est à ces stratégies d’identification et de recherche que souhaite s’intéresser le premier Atelier doctoral de la MSH, en invitant les jeunes chercheurs à exposer le rôle de l’étrangeté dans leurs recherches, que celle-ci caractérise l’objet de leur travail ou qu’il s’agisse pour eux d’un outil de réflexion.
Vous trouverez ci-dessous le texte de l’appel à contributions pour cet atelier doctoral qui invite les jeunes chercheurs à partager leurs analyses sur le rôle de l’étrange dans leurs recherches.

Date limite d’envoi des propositions : 27 mai 2019.

Retrouvez ici l’appel à communications — « L’étrange »

Les Grecs face à l’imperium romanum

Appel à communications – colloque de jeunes chercheurs

Nanterre, les 6 et 7 juin 2019

Date butoir : 15 février 2019

Les Grecs faces à l’imperium romanum.

Résilience, participation et adhésion des communautés grecques à la construction d’un empire (IIe s. av. – Ier s. de n.è.)

À partir du IIsiècle avant notre ère, et jusquà lavènement des Flaviens, lhistoire de la Méditerranée orientale fut marquée par la multiplication des interventions diplomatiques et militaires de Rome, dans le contexte des guerres de Macédoine, des conflits mithridatiques ou encore des guerres civiles romaines, de même que par la création et lexploitation de provinces. Les communautés grecques se trouvèrent ainsi confrontées à la lente élaboration dun Empire romain dans lequel elles furent progressivement incorporées et durent se faire une place.

Continuer la lecture de « Les Grecs face à l’imperium romanum »