Contrats doctoraux financés par le ministère des Armées

Le ministère des Armées lance un appel à candidature pour un financement de trois contrats doctoraux pour une durée de trois ans. La date de clôture de l’envoi des candidature est le vendredi 15 mai. Voici ci-dessous la présentation de cet appel et le lien de référence :

Financement de contrats doctoraux en histoire par le ministère des Armées au titre de l’année 2020.

Dans le cadre de sa politique de soutien à la recherche en histoire et pour la première fois, le ministère des Armées attribue jusqu’à 3 allocations doctorales visant au financement de trois contrats doctoraux en histoire militaire et de la défense gérés, pour une durée de trois ans (2020-2022) par des universités avec un salaire mensuel net de 1550 euros environ. Ces allocations doctorales sont ouvertes à tout candidat sans distinction de nationalité qui s’inscrira en première année de thèse à la rentrée universitaire suivant le dépôt de candidature et à tout doctorant déjà inscrit en thèse dont la date d’inscription en première année de thèse est inférieure à un an au moment de la rentrée universitaire 2020-2021. Le candidat doit être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français. Ce dispositif a pour objectif d’accompagner des doctorants dont l’étude s’inscrit dans l’un des axes de recherche jugés prioritaires par le ministère des Armées, tout en offrant un cadre suffisamment large et souple aux candidats et aux écoles doctorales. Les dossiers de candidature sont soumis à l’examen du conseil scientifique de la recherche historique de la défense (CSRHD). La Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA) et le Service historique de la Défense (SHD) participeront au suivi scientifique du candidat retenu en lien avec son directeur de thèse et son école doctorale de rattachement. Les dossiers de candidature sont soumis à l’examen du conseil scientifique de la recherche historique de la défense (CSRHD). La Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA) et le Service historique de la Défense (SHD) participeront au suivi scientifique du candidat retenu en lien avec son directeur de thèse et son école doctorale de rattachement. Date limite du dépôt des candidatures : vendredi 15 mai (23H59) Pour plus d’informations: https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/article.php?laref=1625&titre=-financement-de-contrats-doctoraux-en-histoire-par-le-ministere-des-armees-au-titre-de-l-annee-2020

Contrats fléchés des écoles françaises de l’étranger

Le Réseau des Écoles françaises à l’étranger (Casa de Velasquez, École française de Rome, École française d’Athènes, Institut français d’archéologie orientale, École française d’Extrême-Orient) propose cinq contrats doctoraux ; ce genre de contrat permet d’être financé pour trois ans, en partenariat entre une des écoles françaises de l’étranger et une école doctorale.
Date de soumission des candidatures : 30 avril 2020 à 15h

Cliquez ici pour accéder à l’appel à candidature sur le site de l’École française de Rome.

AG de l’AJCN le mardi 3 décembre

Chères et chers membres de l’associations, chères et chers futur.e.s membres de l’association,

Nous vous invitons à l’Assemblée générale de notre association le mardi 3 décembre, à 15h, dans la foulée de la rentrée doctorale qui aura lieu le matin même.

Nous y présenterons le rapport d’activité de l’année, nous élirons un nouveau bureau et nous discuterons de notre programme pour l’année 2020. Ce sera aussi évidemment le moment de se retrouver, de se rencontrer, de se présenter ! (Ce sera également le moment de se souvenir qu’il faut règler la cotisation de 5€ !)

N’hésitez pas à venir !

Rendez-vous à 15h en salle A305 (bâtiment René Rémond)

Journée d’étude — La marginalité comme modèle

La marginalité comme modèle.

Étude critique transdisciplinaire d’un paradigme des marges

 

Date : 17 janvier 2020
Lieu : Université Paris Nanterre, bâtiment max Weber, Salle de séminaire n°1

Le sociologue Robert Castel écrivait en 1996 : « Lorsque les marginaux prolifèrent, c’est la majorité qui risque de devenir déviante. La marginalité est une masse agitée de mouvements browniens qui exerce une pression sur les structures stables d’une société, les mine, et fnalement impose leur recomposition. » De fait, les sociétés et les processus historiques ont été abordés par plusieurs courants de recherches non plus du point de vue du centre mais de leurs marges et des populations qui les habitent. Selon certains, ils sont ceux qui font évoluer la société ; selon d’autres, la distance qui les sépare du centre permettrait de mettre au jour les fondements moraux, économiques ou politiques de la société.

Peut-on considérer les marginaux comme le prisme privilégié pour comprendre et analyser l’ensemble d’une société et ses mutations ? Quelles sont les limites d’un tel paradigme ? L’importance accordée aux marges ne peut-elle pas être un fantasme du centre destiné à justifer la domination d’un groupe sur un autre ?

Cette journée d’étude de jeunes chercheurs et de jeunes chercheuses de l’université Paris Nanterre a comme objectif de dresser un bilan critique de l’utilisation d’un paradigme des marges dans nos champs disciplinaires respectifs et dans nos propres recherches. Elle est destinée à tester l’effcacité heuristique d’un tel outil par la présentation d’une réfexion méthodologique à un public venu d’une diversité de traditions scientifques.

Retrouvez le programme de la journée d’étude en cliquant ici

Contrats doctoraux proposés par le Réseau des Écoles françaises à l’étranger

Le Réseau des Écoles françaises à l’étranger (Casa de Velasquez, École française de Rome, École française d’Athènes, Institut français d’archéologie orientale, École française d’Extrême-Orient) propose cinq contrats doctoraux ; ce genre de contrat permet d’être financé pour trois ans, en partenariat entre une des écoles françaises de l’étranger et une école doctorale.
Date de soumission des candidatures : 30 avril 2019

L’appel à candidature sur le site du ResEFE

Atelier carto – vendredi 21 avril

Chers membres et jeunes chercheurs de l’ED 395,
l’AJCN 395 organise un atelier cartographie ce vendredi 21 avril de 10h à 12h en salle 222D (salle des doctorants) de la MAE.

Chacun connaît la difficulté d’afficher des cartes esthétiques et efficaces dans ses publications et est plus ou moins expert dans l’exercice. Nous vous proposons donc de venir avec vos cartes, achevées ou en devenir, afin de mettre en commun nos expériences diverses et pouvoir nous améliorer ou faire partager nos connaissances. Notre webmaster de génie, Julien Faguer, sera là pour éclairer nos méandres graphiques.

En espérant vous retrouver nombreux !

Semaine de l’environnement – actions sur le campus

L’association Etal, association « verte » du campus propose d’organiser  lors de la semaine du développement durable (03 avril au 07 avril) plusieurs évènements en partenariat avec des associations du campus (LabESS, CoopCampus, UnisVerts, NPTC,LuniverCel) et le REFEDD.

deux projets majeurs :

  • Lundi 03 avril de 13h30 à 16h30 : sur l’initiative de LabEESS, nous organisons un évènement pour les enfants des centres de loisirs du quartier afin de leur faire s’approprier le campus et découvrir les étudiants ^.^ » Cet événement est sous forme de stand où les enfants vont tourner par groupe de 5/6 pour des ateliers de 20/30mins. L’action n’est pas obligé d’être écologique, cela peut être artistique, culinaire, sportif, … Notre but est de leur transmettre quelque chose qui nous tiens à cœur.
  • Jeudi 06 avril de 11h à 15h30 : nous organisons avec O Waste Paris une collecte de déchets sur le campus « fun » (autant que cela soit possible) avec des stands autour du O déchets, des prestations artistiques et de la nourriture ! Cette action se fait en parallèle du festival des Marmites Artistiques et en accord avec leur thème « Comme à la maison ».

Si vous souhaitez y participer n’hésitez pas à contacter l’AJCN 395 !