• Petit guide de survie #3: la fin de thèse

    Vous y voici, ou presque: dernière ligne droite, derniers chapitres, dernières relectures… Et après? Après … Il y a quelques petites et grandes choses auxquelles il est bon de penser quand on finit sa thèse! Guillaume Huitorel, premier et heureux docteur parmi les ex-membres du bureau de l’AJCN395, vous a concocté un guide de survie à la fin de la thèse. Vous pouvez le télécharger ici (PDF) : Guide_survie_f […]

  • Approches croisées sur la médecine et la santé

    L’Association des Jeunes Chercheurs de Nanterre – E.D. 395 a le plaisir de vous convier à son prochain atelier doctoral, « Approches croisées sur la médecine et la santé ».

    Cet atelier est ouvert à tou.te.s.

    Il aura lieu le jeudi 24 mai 2018 de 14h à 17h, à la Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie (MAE) en salle 1 du Rdj (Université Paris Nanterre). (suite…)

  • Appel à communication – Journée d’étude de l’AJCN 395

    Archéologie volée, trahie, sublimée :

    Enquête sur l’existence d’un modèle archéologique dans les autres disciplines du savoir

    Deuxième journée d’étude pluridisciplinaire de l’AJCN 395, Université Paris-Nanterre, décembre 2018

L’Association

L’AJCN 395 a pour but d’établir un réseau interne et de promouvoir les liens d’interdisciplinarité entre les doctorants des nombreuses équipes de recherche qui composent notre grande école doctorale : ArScAn, LESC, LAVUE, PréTech, CHISCO, Mondes Américains, HAR, CEH, LADYSS. La création d’une association nous a semblé être la meilleure solution pour valoriser la richesse que constitue l’interdisciplinarité de notre E.D., et donner une visibilité nationale aux doctorants de l’E.D., dont la réputation n’a pas à pâlir face aux autres Écoles doctorales mais qui reste encore trop discrète dans le paysage doctoral français.

Forts de ces résolutions, nous avons décidé de lancer un certain nombre de projets qui auront lieu tout au long de l’année universitaire :

  • une séance d’intégration des nouveaux doctorants, pour leur présenter le fonctionnement (souvent assez opaque) de l’E.D. et leur soumettre une « boîte à outils » qui leur sera utile pour bien débuter leurs recherches,
  • l’organisation de séminaires des doctorants ouverts à tous, à visée méthodologique ou scientifique, suivant un rythme mensuel, fondé sur le volontariat des intervenants,
  • la création d’un site internet afin d’améliorer la diffusion des informations en interne (séminaires), mais également de relayer toutes celles qui nous semblent importantes pour les doctorants : annonces de bourses, propositions de postes, de chantiers archéologiques, etc.
  • l’organisation d’un colloque interdisciplinaire annuel, qui donnera lieu à une publication afin d’apporter une visibilité nationale tant à notre E.D. qu’aux doctorants qui y prendront part, et d’enrichir leur C.V. de façon significative.